forum RPG inspiré de différents univers fantastiques
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Park Min Su ☾ Feat Park Jimin [BTS] :: Administration :: — Le grimoire
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/10/2018
Mer 7 Nov - 18:43
Voir le profil de l'utilisateur

  • Park Min Su
  • feat. Park Jimin [BTS]
  • 22 ans
  • Sud-coréenne
  • Humain
  • Homosexuel
  • Pauvre
  • Stripteaseur

☾ Aime rester de longues heures assis sur un banc, dans le froid
☾ Mesure 1m73 pour 61 kilos de muscle
☾ Porte souvent des bagues
☾ A peur de l'orage (astraphobie)
☾ Adore tout ce qui est sucré
☾ Son pêché mignon est le kimchi
☾ Se débrouille assez bien en cuisine
☾ Il ne peut pas se passer de musique et encore moins de la danse
☾ A des bases de danses classique et contemporaine
☾ Adore les jours pluvieux
☾ Change souvent de couleur de cheveux
☾ Déteste son corps, depuis que tous les soirs des regardes pervers se pose sur lui
☾ Est en couple depuis quarte ans avec Jae Hyeon. Il est devenu son tout, sa famille, sa raison de vivre.
☾ Il est d'une nature très calme et passive, ce n'est pas pour autant qu'il ne sait pas de défendre. Gare au vampire qui ose s'approche de trop près, l'ange pourrait se transformer en démon.

Possessif et jaloux, mais uniquement avec son homme Jae Hyeon ☾ Charismatique ☾ Sportif ☾ Secret ☾ Tactile avec ses proches ☾ Attentionné et câlin dans l'intimité ou quand-il est attaché à une personne ☾ Défaitiste ☾ Fragile ☾ Assidu et persévérant au travail ☾ Loyal ☾ Soumis ☾ Réfléchi ☾ Manque de confiance en lui ☾ Affectueux ☾ Torturé ☾ Souriant, mais souvent pour cacher sa pêne ☾ Dévoué

Anecdotes
Caractère
Vous voulez vraiment connaître ma vie ? Honnêtement, je ne comprends pas votre but. Sérieusement, quel est l’intérêt de connaître la vie d’un petit humain sans défense comme moi ? À moins que cela soit votre objectif …. Vous cherchez à mieux connaître mes faiblesses pour mieux me faire votre ? Si c’est ça, vous êtes arrivé trop tard, car ma vie appartient déjà à une famille, de créature maléfique dans votre genre. Cependant, je vais vous faire une fleur. Voyez ça comme un cadeau, d’un humain que vous ne pourrez jamais croquer. Pour vous faire plaisir, je vais tout de même vous conter mon histoire.

Je suis né un treize janvier 2413, d’un père et d’une mère certes pas très riche financièrement, mais regorgeant d’amour pour le petit être fragile que j’étais. Et oui fragile, vous avez bien entendu. On pourrait croire que le froid de l’hiver, m’avait béni d’une constitution physique adapté à ce mois horrible, mais c’était malheureusement bien loin d’être le cas. Aussi loin que remontent mes souvenirs, je suis toujours tombé malade en hiver. Allez savoir pourquoi. C’était peut-être dû au fait, que malgré les recommandations de ma mère, je ne pouvais pas m’empêcher de passer de longues heures dehors, durant les premières neiges. Chose que je fais toujours actuellement d’ailleurs, au plus grand désespoir de mon patron et de mon petit ami. Mais ça, c’est un point de ma vie, sur lequel je reviendrais plus tard.

Comme je le disais donc, je ne pouvais pas rêver mieux en termes d’amour familial. Je ne savais pas comment cela se passait ailleurs, mais honnêtement, je n’ai jamais eu à me plaindre. On pouvait clairement dire, que nous avions la famille parfaite, celle dont tout le monde rêve. J’étais très jeune, mais déjà, je chérissais les moments que je passais avec mon père. J’adorais également les moments de tendresse que je pouvais avoir avec ma mère que j’aimais du plus profond de mon cœur. Ces deux personnes avaient fait de moi le petit garçon souriant et sage qui avait fait jalouser plus d’une maman à l’époque. Malheureusement, il faut croire que cette jalousie n’avait pas que du bon, car c’est rapidement ce qui entraîna la chute de notre petit bonheur si parfait.



Je venais d’avoir cinq ans, et la neige tombait encore abondamment dehors. Cette journée avait été comme tous les autres. Mon père, ma mère et moi, nous étions occupés à partager un repas au coin du feu, quand soudain toutes les lumières de notre petite maison s’éteignirent. Je me souviens encore que, sur le moment, mes parents avaient pensé à une coupure d’électricité. Si seulement ils avaient eu le réflexe de regarder dehors, ils se seraient rendu compte que c’était loin d’être ce qu’ils pensaient. Malheureusement, leur insouciance avait fini par causer notre perte. Aujourd’hui, je ne comprends d’ailleurs pas comment ils n’avaient pas pu être plus méfiants en vivant dans ce monde remplis de monstre assoiffé de sang.

Pensant donc que cela pouvait venir du compteur électrique, mon père nous laisser ma mère et moi dans le salon avec pour seule lumière, celle du feu, tandis qu’il partait régler le problème. Cependant, vous savez quoi ? Il n’est jamais revenu. Les secondes commençaient à défiler, et nous pouvions sentir peu à peu que quelques choses n’allaient pas. Il mettait trop de temps et l’air ambiant commençait à devenir de plus en plus pesant. Je me rappellerais toujours de cette impression de suffocation que je pouvais ressentir, alors que je scrutais les ténèbres, à la recherche de la silhouette de mon père. Ma mère ne disait rien, mais pourtant, je pouvais aisément ressentir la panique qui commençait peu à peu à la gagner. Son emprise son mon petit corps se faisait d’ailleurs de plus en plus fort, à mesure que le temps défilait, sans que mon père ne refasse son apparition.

Malheureusement, étant encore très jeune, je ne pouvais pas saisir la gravité de la situation, que ma mère elle, semblait avoir enfin compris. M’extirpant de son étreinte étouffant, je me revois encore bondir sur mes jambes et lui dire que je partais à la recherche de papa. Bien sûr, elle a essayé de me rattraper. Je pense même qu’elle m’a couru après, mais je ne m’en souciai guère, sur le coup, je voulais simplement revoir mon papa et s’avoir pourquoi il ne revenait pas. Grave erreur. Ce que j’ai vu, je le revois encore dans mes pires cauchemars. Le corps de mon père allongé sur le sol, livide, baignant dans une flaque rouge à l’odeur de fer, ne m’a plus jamais quitté depuis cette nuit. Cependant, ce dont je me souviens le mieux, c’est de ses deux yeux verts qui sont soudainement apparus en face de moi. La peur que j’ai ressentie à ce moment-là était indescriptible. Je ne sais même pas comme je suis arrivé à bouger mon corps, pour courir en direction de ma mère qui était visiblement rester dans le salon.

Enfin … je pensais qu’elle se trouvait dans le salon car à mon arrivée il n’y avait plus personne. Seul le crépitement des flammes se faisait entendre, alors qu’un horrible silence s’était abattu dans toute notre maison. Ce n’est finalement qu’en sentant le froid de dehors s’abattre sur mon corps, me faisant frissonner, que je me suis rendu compte que la porte d’entrée avait été ouverte. À pas tremblant, je me suis alors dirigé vers celle-ci, implorant ma douce et merveilleuse mère de venir à mon aide. Malheureusement pour moi, seul le souffle du vent répondait à ma complainte, jusqu’à ce que finalement, j’aperçoive ma mère dans les bras d’une de ses créatures à longues dents.

Ce même liquide rouge que j’avais aperçu sous le corps de mon père, coulait à présent le long du cou de la femme qui m’avait mise au monde. En m’apercevant, ma mère c’est alors mise à pleurer avant que son corps ne tombe lourdement dans la neige. Le monstre venait de la lâcher et à présent, il se dirigeait dangereusement vers moi. J’étais tellement terrorisé, que mon cerveau avait beau hurlé de me mettre à courir, rien n’y fessait. J’étais comme paralysé, par la peur ou par les pouvoirs de ce vampire … je ne saurais le dire encore aujourd’hui. Une chose était, en tout cas, sûre, ma vie allait clairement se terminer ici.


Bien sûr, puisque je vous parle aujourd’hui, vous devez bien vous douter que je ne suis pas mort vidé de mon sang. N’espérez cependant pas qu’un super-héros soit venu à mon secours, car ce soir-là, personne n’est venu à notre aide. Pas même la silhouette de nos voisins, que je pouvais apercevoir derrière leur fenêtre à observer la scène. Que m’est-il alors arrivé ? Et bien … en vérité je ne sais pas trop. Je sais simplement qu’à mon réveil, j’étais entouré de personnes que je ne connaissais pas, tandis qu’un bruit de musique assourdissante se faisait entendre dans la pièce d’à côté.

Traumatisé, j’ai mis plusieurs jours avant de sortir de ma léthargie. Pendant tout ce temps, je n’avais pas bougé de cet étrange endroit, ou je voyais des hommes et des femmes faire des allées et venues en petite tenue. Ce n’est finalement que plusieurs semaines après, que j’ai finalement compris, du moins autant que le peu un enfant de cinq ans, ce qu’il m’était arrivé. Le sort de ma famille, c’était tout simplement joué sur mon physique d’ange, sur la beauté insoutenable de ma mère et sur la soif incontrôlable d’un vampire. Si je n’étais pas mort ce soir-là, je ne le devais en réalité uniquement qu’à mon physique. C’est du moins ce que l’on m’a raconté, quand on a tenté de me faire comprendre que ce monstre m’avait vendu à ce club, pour dans le futur, venir m’admirer sur le podium où toutes ces personnes dansaient en hottant leur vêtement.

Inutile de vous dire qu’un club de strip-tease n’était pas le meilleur des endroits pour y voir grandir un enfant comme moi. Dieu sait comment j’aurais pu finir, si par miracle l’homme tenant le club ne m’avait pas pris sous son aile. Grace à lui, même s’il n’était pas d’une grande tendresse, j’ai pu malgré tout aller à l’école, tandis que le soir, les nombreux danseurs s’occupaient de moi comme s’ils étaient de ma famille. Chose qu’ils sont d’ailleurs devenus avec le temps.


Aujourd’hui, j’ai enfin vingt-deux ans et sans grande surprise, vous apprendrez bien sûr que je danse comme stripteaseur depuis l’âge de mes seize ans. Certes, c’était très jeune, mais que vouliez-vous que je fasse d’autre quand, durant toute mon enfance, on m’a enseigné à danser et à me déshabiller pour le bon plaisir des autres ? De toute façon, ce n’était pas non plus comme si j’avais le choix. Je vous rappels tout de même que ma petite personne avait été vendu au démon tenant ce club. De toute façon, je ne vais pas vous mentir, le traumatise de la mort de mes parents, m’avait ôté toute envie de vivre ou de faire quelques choses de ma vie.

Pendant des années, j’ai dansé en maudissant ce vampire d’avoir faire de ma vie un enfer. Et cette haine pour cette unique personne s'est très rapidement transformée en une haine viscérale pour la race entière. Je déteste les gens qui viennent baver sur mon corps, à cause d’eux, je n’arrive même plus à apprécier ce qui me permet de gagner ma vie, mais clairement, ce que je déteste le plus dans ce monde, ce sont bien les vampires.

Fort heureusement pour moi, dans mon malheur, j’ai aujourd’hui rencontré la seule personne qui arrive à me faire sourire. Je ne saurais dire si c’est vraiment de l’amour qui nous lies l’un à l’autre, mais une chose est sure, aujourd’hui, je ne peux plus me passer de Jae Hyeon. En très peu de temps, il est devenu ma nouvelle famille, ma raison de vivre, mon ancre à laquelle m’accrocher. Alors certes, notre relation n’a rien de bon, mais clairement, sans lui, ma vie aurait bien moins de saveur.
Histoire
Je m'appelle Keiko113 et j'ai 26 ans. J'ai connu le forum grâce à la fondatrice. Je peux venir 7/7. Je voudrais vous dire : que je vous aimes et que j’ai hâte que le fofo soit terminé **


Puppet with a broken soul
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 25/10/2018
Mer 7 Nov - 19:03
Voir le profil de l'utilisateur
*écrase son frère pour être le premier*
il est difficile de ne pas craquer devant cette bouille absolument parfaite ** un petit ange parmi les monstres. tu illumineras notre quotidien rempli de ténèbres.

Spoiler:
 

comment tu veux que je fasse un tri dans tous les gifs de Jikook ? TT trop compliqué !

Spoiler:
 

tu devrais abandonner mon frère pour moi ! je prendrai soin de toi (a) à ma façon évidemment...

Spoiler:
 

Si jamais tu as besoin de quoique ce soit, hésite pas à me contacter Honey <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 24/10/2018
Mer 7 Nov - 19:48
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis sous le choc !! :shock: :shock: :shock: Mon frère qui m'écrase pour être premier 😢 😢

Pas touche à mon bébé, il est à moi (a)

J'ai hâte de voir ce que tu vas mettre petit à petit ** Fighting !! :cheers:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 26/10/2018
Mer 7 Nov - 20:43
Voir le profil de l'utilisateur
Omg, Ji Wan que de compliment *.*
Ca me donnerait presque envie de succomber à ton charme avec tout ses gifs. Hmm ... malheureusement pour toi, je hais les créatures dans ton genre.

Mon hommmmmme * saute sur Jae Hyeon et se blotti dans ses bras*
Protège moi de cette vile créature qu'est ton frère. Je ne veux que toi seul me touche.

Merci pour vos encouragements et vos bienvenues en tous cas. :oops:


Puppet with a broken soul
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 25/10/2018
Mer 7 Nov - 22:39
Voir le profil de l'utilisateur
comment je viens de me prendre un rateau TT le monde est cruel ! je suis bien plus fort que mon frère :p tu fais le mauvais choix mon petit ange... mais je te le ferai comprendre **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 37
Date d'inscription : 25/10/2018
Dim 11 Nov - 22:30
Voir le profil de l'utilisateur

Validation


Batty & Artemis | www
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers: